Une AG de REVES chez Une Monnaie pour Paris !

Samedi 24 mars 2018 : 3ème Assemblée générale d’Une Monnaie pour Paris !

La 3ème Assemblée générale (AG) de l’association « Une Monnaie pour Paris ! » (MoPPa) avait lieu samedi 24 Mars dernier dans une salle mise à disposition par la Mairie du IIème arrondissement, au 8 rue de la Banque (!), à côté de la Bourse et en face du centre des Finances publiques, tout un symbole. À 14h, une vingtaine de personnes se trouvaient déjà là, des visages familiers et d’autres qui ne se connaissaient pas encore, les yeux plongés dans les textes officiels que l’on allait voter.

Quand tou·te·s nous eûmes secoué les mains en l’air pour approuver l’ouverture de l’Assemblée générale, on commença au pas de course avec un Powerpoint : le résumé de l’année passée. Présentation du bilan financier, des actions menées, courbe de progression des adhérent·e·s (nous fêtions tout juste le 100ème) ainsi qu’une carte de Paris représentant l’évolution de la prospection auprès des commerçant·e·s. Les petites flèches de couleur qui y fleurissent indiquent qu’une majorité sont encore « à convaincre », une proportion non négligeable sont intéressé·e·s, tandis que ceux qui refusent la monnaie locale jusqu’ici sont peu nombreux.

Présentation ensuite des objectifs et des moyens pour les mois à venir. Une quarantaine d’entreprises et commerçant·e·s intéressé·e·s ainsi que de nombreuses associations constituent le début du réseau pour la monnaie locale francilienne à Paris, mais il va falloir mettre les bouchées doubles pour en convaincre davantage ! Pour cela, une proposition de budget assez ambitieuse pour l’année 2018, avec le recrutement d’un·e salarié·e et de nouvelles personnes en service civique, la location de salles de travail, l’achat de matériel et l’impression de nouveaux billets, via notamment le lancement d’un financement participatif (en ligne ici).

Le passé acté et le budget validé, on passa aux enjeux d’organisation ! Il y a plusieurs mois, une consultation des adhérent·e·s avait largement préconisé de constituer une structure commune pour gérer une monnaie locale à l’échelle du bassin de vie d’Île-de-France, en élargissant le territoire d’utilisation de « La Pêche, monnaie locale » en circulation à Montreuil depuis 2014, et plus récemment dans d’autres villes à l’Est de Paris. Après plusieurs mois de travail et de réflexion, de nombreuses réunions chaque semaine, les adhérent·e·s devaient donc donner leur accord pour la création de la fédération REVES : « Réseau pour économie volontaire, éthique et solidaire ». Cinq lettres, un petit mot qui voit grand ! Cette fédération doit regrouper les associations « La Pêche monnaie locale » et « Une Monnaie pour Paris ! », et potentiellement d’autres associations à l’avenir, pour piloter la circulation de la monnaie locale à l’échelle de la couronne parisienne, voire au-delà dans d’autres territoires franciliens. Chaque association membre de la Fédération sera chargée de la gestion quotidienne sur un territoire local. Les Statuts de la Fédération ainsi que la Convention de partenariat ayant été validés à l’unanimité, tout est en place pour que l’on puisse faire ses courses en monnaie locale à Paris à partir du samedi 12 Mai prochain !  Les Statuts de l’association ont également été modifiés pour refléter notre nouvelle action (nous ne préparons plus le lancement d’une monnaie locale mais la gérons et la diffusons), diminuer le quorum nécessaire aux AG, augmenter à 2 procurations par personne, et créer le CEPES (Conseil Économique, Politique, Éthique et Scientifique) chargé de veiller au respect du projet et des valeurs ainsi que de fournir des réponses ou des propositions à l’association sur différents enjeux. Vous pourrez retrouver le détail de ces modifications sur le procès-verbal (PV) disponible plus bas.

Cette Assemblée générale fut le lieu du fameux grand débat sur l’utilisation des 3% de conversion/reconversion. En effet, quand on convertit 100€ dans un comptoir de change, il y a 100 + 3 pêches mises en circulation, avec 100€ qui vont en fonds de garantie et à la sortie un taux de reconversion de 3% pour les entreprises qui ne peuvent pas écouler toute leur monnaie auprès de leurs fournisseurs. Nous avons fait le choix de lancer une expérimentation à Paris afin de déterminer le ou les usages de ces 3% qui ont le plus de sens et d’impact positif. Désormais, à Paris, lorsque l’on se rend dans un comptoir de change pour convertir 100€, on a le choix entre trois options :
– faire don de ces 3% à une association membre du réseau
– laisser ces 3% au fonds des pêches solidaires (que des personnes avec peu de ressources peuvent ensuite retirer sans justificatif)
– récupérer ces 3% comme bonus au pouvoir d’achat pour rendre plus accessibles les produits locaux et de la transition (les fractions étant distribuées automatiquement aux pêches solidaires).

Concrètement, si vous allez changer 100€, vous recevez 100 pêches et vous choisissez de récupérer ces 3 pêches en plus, d’en faire don à une association ou de les laisser pour une personne après vous n’ayant pas les moyens de convertir ; si vous changez 34€, vous recevez 34 pêches + 1,02 pêche à donner, laisser ou récupérer (dans ce cas vous avez 1 pêche bonus et 2 centimes au fonds solidaire) ; si vous changer 20€, il y a 60 centimes qui vont en don associatif ou en pêches solidaires.
Étant donné que nous n’avons pour le moment que des billets de 1, 2, 5, 10, 20 et 50 pêches, c’est l’accumulation des centimes qui crée des pêches entières que l’on peut donner – nous travaillons à la possibilité d’imprimer des billets de 10 et 50 centimes (0,10 et 0,50 pêches), en fonction du succès du financement participatif.

Enfin, l’Assemblée générale était un moment-clé pour renouveler le Bureau et l’Équipe de coordination de l’association. Pour rappel, le Bureau élu est en charge de la représentation légale et administrative de l’association, tandis que l’Équipe de coordination – ouverte et composée de toute personne volontaire pour s’engager régulièrement – assume les décisions et les tâches quotidiennes de l’animation de l’association.

Ont été élu·e·s au nouveau Bureau :

  • Lucas Rochette-Berlon (étudiant en économie et sociologie) et Sarah Tartarin (ingénieure en environnement) : co-Président·e·s
  • Eugénie Dalimier (cheffe de projet dans l’ESS) : Trésorière
  • Alice Colsaet (doctorante en économie)  et Jean-Sébastien Rembert (organisateur dans le secteur bancaire) : co-Secrétaires général·e

En plus du Bureau nouvellement élu, l’Équipe de coordination 2018 compte dix personnes : Guillaume Holsteyn, Delphine Lalu, Francine Bavay, Ambroise Zumer (notre service civique), Alice Regnier, Thibault Ségur, Clara Colomer, Patrick Tapia Moreno, Anna Mimoglou et Aleksi Lesquinen. Si les cinq premier·e·s étaient déjà engagé·e·s dans l’équipe, les cinq dernier·e·s sont des nouveaux·elles qui nous rejoignent lors de cette Assemblée générale, bienvenue !
Comme vous pouvez le constater, notre Bureau est paritaire (y compris la coprésidence !), ainsi que l’Équipe de coordination.

Le procès-verbal de l’Assemblée générale ainsi que le diaporama présenté sont disponibles sur les liens ci-dessous :

Procès-verbal AG 2018 & Diaporama de l’AG 2018

Merci pour votre soutien, et rendez-vous au samedi 12 Mai pour la fête de lancement !
Vous pouvez participer à la campagne de financement participatif ici : https://huit.re/kkbbmoppa

Le nouveau Bureau élu : Jean-Sébastien, Sarah, Alice, Eugénie et Lucas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s